fantasmes libertins

fantasmes libertins

Le Gang bang de Suzie

Suzie s'était agenouillée  sur la banquette pour continuer à suivre le déroulement des ébats. Sa croupe cambrée dégageait son sexe offert.  Après l'avoir massé  fiévreusement de ma main ouverte, deux de mes doigts s'introduisant en elle lui arrachèrent un râle de plaisir. Mon sexe tendu à l'extrême vint rapidement les remplacer pour décupler ses cris.

-Vas-y… défonce la petite chatte de ta belle salope

me murmura-t-elle.

Je ne l'avais jamais vu dans un tel état d'excitation.…

-J'ai envie de grosses  bites…me cria t'elle

Une voix venant de l'entrée de l'alcôve lui répondit :

- Nous sommes deux et disponibles si vous souhaitez de la compagnie.

Surprise d'être prise à son propre jeu, elle les dévisagea puis me regarda incrédule pour trouver une réponse. 

-Qu'est ce que je suis en train de faire !!! me demanda-t-elle.

-C'est toi qui décide, m'empressais je de lui rétorquer. S'ils te plaisent et que tu en as vraiment envie, je ne ferais rien pour t'en empêcher, bien au contraire !!

Surmontant son hésitation, elle interpella les deux hommes  qui se précipitèrent dans l'alcôve. Elle se retourna pour mieux les appréhender.

-Léchez moi, j'ai envie de sentir vos langues sur mes seins

 Je m'étais assis dans le canapé.

Elle s'assit sur mon sexe en me tournant le dos, pendant que ses  2 servants, dont elle enserrait la tète de ses bras, dégustaient ses têtons dressés
Je soulevais  son blouson pour mieux caresser son dos cambré,

Elle était littéralement déchainée.  Ses mains partirent à la recherche de leurs entrejambes, qu'elle malaxait à les faire éclater. Je vis à ses mouvements saccadés qu'elle avait réussi à dégager ses cibles, qu'elle 'masturbaient frénétiquement, tout en continuant ses va et vient sur ma verge.  Les deux hommes surexcités se dressèrent pour faciliter sa tâche, en continuant  à caresser ses seins.
Elle se mit à les sucer alternativement, puis se tourna vers moi pour me lancer fièrement :

-Finalement, est ce que tu aimes toujours ta petite salope ? et est ce que je suis à la hauteur de ma concurrente d'en face?

Je m'empressais de lui confirmer qu'elle était telle que je l'imaginais dans mes fantasmes les plus fous, et que je l'aimais comme jamais.

-Maintenant, vous allez me prendre  devant mon  homme chéri, leur dit elle en poussant le premier dans le canapé.

Elle se retira prestement de ma queue tendue, pour s'asseoir à l'envers sur son nouvel amant, afin de pouvoir continuer sa fellation.
Elle me défiait du regard tout  en léchant lentement le gland de son premier amant. Ses fesses montaient et descendaient doucement, et ses yeux se révulsaient de plaisir à chaque aller-retour, profitant pleinement de toute la longueur de la queue du second.

C'était  une vision fantasmatique que m'offrait  ma belle, avec sa jupe relevée jusqu'à la taille, ses bas gainant ses jambes jusqu'à mi-cuisses  et son blouson ouvert sur ses tétons dressés qui  lui donnaient l'allure d'une amazone dominant ses étalons. Elle semblait parfaitement maitresse du jeu.

Elle regardait mon sexe rouge d'excitation et se mit à la caresser pour m'inviter à participer à son balai érotique.
Je m'approchais d'elle pour déguster à mon tour ses jolis têtons
J'étais comme un fou entre ses seins tendus. J'avais envie d'elle plus que jamais.  Sentant mon excitation fébrile, et m'attira à sa bouche en continuant de masturber son partenaire.

Elle se déchainait littéralement sur mon membre, qu'elle léchait et aspirait jusqu'à m'en faire défaillir de plaisir. Elle accentuait simultanément ses va et vient de ses fesses. Des soubresauts annonciateurs lui firent déceler la montée proche de mon plaisir, et elle dégagea légèrement sa bouche pour rependre les jets chauds de ma sève sur sa langue, ses lèvres et son visage. Elle léchait ma hampe fiévreusement pour absorber chaque goutte de ma substance.

Son premier amant n'ayant pu résister au rythme imposé et avais libéré son désir. Et laissé ma belle non totalement rassasiée. elle se jeta donc sur le deuxième partenaire, très virilement doté, qu'elle tenait toujours en main.

 Il  la mis vigoureusement à quatre pattes et  se mit à la défoncer en lui arrachant des hurlements de plaisir.

Elle cherchait ma bouche et mordait mon épaule pour étouffer ses cris, jusqu'à un dernier sursaut qui  la fit s'abandonner dans mes bras  dans un profond baiser.

Le couple libertin qui nous avait tant excités était tendrement enlacé et contemplait à son tour le spectacle que nous lui offrions

Le retour au calme fut un délicieux moment de complicité et de confidences. Nos deux complices s'étaient éclipsés discrètement, nous laissant tout à notre étreinte apaisante,  Elle m'avoua que l'anonymat imposé par le masque qu'elle portait avait largement contribué à sa libération. Elle s'était identifiée à cette femme qui nous avaient excités et qu'elle avait défiée du regard. 

Elle semblait toutefois inquiète de mon regard sur elle, persuadée qu'elle était de s'être conduite comme la dernière des dernières.
Je m'empressais de lui confirmer que ses moments que nous vivions étaient inoubliables, et que les tabous que nous levions ensemble alimenteraient longtemps nos soirées amoureuses.
Je la découvrais plus belle que jamais quand son plaisir était à son paroxysme, et cette vision hantera mes nuits pour de longs moments.
Notre plaisir sexuel alimentait nos sentiments respectifs, et tous les tabous étaient tombés.  Le plaisir qu'elle prenait dans ses relations multiples semblait décuplé par son envie de satisfaire mes fantasmes, et voir ma  femme comblée décuplait le mien.

Plus tard dans la soirée, après que les tensions se soient relâchées, le couple qui s'était offert en spectacle vint nous rendre visite pour partager une coupe de champagne, et échanger sur nos relations respectives. Nous nous séparâmes enfin après avoir échangé nos emails respectifs, nous promettant de futures chaudes aventures

 

 



07/02/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres