fantasmes libertins

fantasmes libertins

jeu de société

Nous étions à la fin Mai quand Suzie reçu un Email de Corinne et Jean-Luc, nous invitant à participer à une soirée « jeu de société ». Le commentaire bien que succinct, n'en laissait pas moins présager du caractère particulier du jeu :

 

« Vous êtes cordialement invités à notre soirée Jeu de société, à l'adresse qui vous sera communiqué dès votre réponse positive. Nous vous demanderons pour cette occasion  de vous vêtir d'une tenue de « soirée »  et d'amener une bouteille de Champagne fraiche par personne.  Bises très calines. Corinne et Jean-luc. »

 

Réponse est donnée très rapidement, très heureux de revoir ces charmants amis et tout émoustillés par la découverte de ce nouveau jeu.

 

Nous quittons le domicile  à 17H.  Suzie, comme à son habitude, est très distinguée et belle à croquer.

Pendant l'heure de trajet qui nous sépare de notre destination, nous imaginons les jeux qui pourraient nous être proposés, faisant monter avant l'heure notre excitation.

 

 Nous arrivons enfin à destination. Le charmant gite loué pour l'occasion est isolé en pleine forêt,  tranquille à souhait.  La température de début d'été est idéalement douce.

Jean-Luc, qui nous attendait sur la pas de la porte, viens nous accueillir. Il commence son  numéro de charme en allant ouvrir la porte à Suzie, et la complimente pour sa grâce. Nous traversons la maison pour arriver sur  une magnifique terrasse, sur laquelle est installée une grande table basse circulaire entourée de  6 fauteuils.

L'arrivée de Corinne positionne immédiatement l'ambiance de la soirée: Perchée sur de hauts talons rouges, Elle porte une jupe longue bleue fendue jusqu'à la taille, laissant apparaitre la naissance de ses bas. Son chemisier blanc presque transparent laisse transparaitre ses jolis seins justes soutenus par un remonte-seins en fines dentelles.

Elle m'embrasse sur la joue en frôlant mes lèvres, et je ne peux m'empêcher de caresser ses hanches qui se frottent à moi. Elle s'approche de Suzie et l'embrasse à pleine bouche. Suzie, un peu surprise, marque un petit geste de recul, avant de se prendre au jeu pour lui rendre son fougueux baiser. Les deux belles qui semblent satisfaites de leur effet nous gratifient d'un sourire évocateur.

Voila qui nous donne un avant-gout de l'atmosphère de la soirée !!! Si sa préparation a déjà mise Corinne dans cet état, la suite risque d'être chaude…

 

J'entends alors le bruit d'un nouveau véhicule sur le gravier. Nous allons enfin connaitre les derniers participants du jeu. Jean-Luc revient quelques minutes après, accompagné de nos amis Agnès et Pierre, que nous accueillons comme il se doit. Suzie est particulièrement ravie de retrouver Agnès, avec qui elle a lié une grande complicité depuis notre première rencontre.

 

Tous les participants étant réunis, Jean-Luc nous invite à partager un verre d'accueil pour nous présenter son jeu.

 

"Le jeu se déroule en trois phases:

Une première phase qui se joue entre tous les participants, en cercle autour d'une table. Chaque participant lance un dé et déplace un pion sur un plateau constitué de cases parsemé de gages érotiques dont l'ampleur s'accentue au fur et à mesure de l'avancement sur la grille. Le libellé est soit indiqué directement sur la grille, soit dans  plusieurs séries de cartes relatives au niveau de jeu sélectionné. Ces gages sont parfois à exécuter sur le ou les partenaires immédiatement voisins, ou conduire à un changement de position autour de la table.

Quand le premier joueur a passé la ligne d'arrivée de la grille, le groupe se scinde en deux. le premier joueur désigne deux autres partenaires pour intégrer son groupe, qui doit toujours être mixte (deux femmes et un hommes, ou deux hommes et une femme).Chaque groupe commence alors une nouvelle grille de jeu. Les cartes gages sont plus torrides lors de cette phase, et de plus en plus au fur et à mesure de l'avancement, en conservant toutefois une certaine retenue. Comme pour le premier jeu, des cartes de changement de groupe sont prévues, mais le changement s'effectue avec une personne tirée au sort et pas forcément du même sexe. La seule contrainte est de garder une équipe mixte. Si le tirage au sort ne le permet pas, le changement s'effectue avec la personne du même sexe du groupe opposé.

Lorsqu'un des membres des deux groupes a terminé sa grille, les deux groupes fusionnent de nouveau. Le vainqueur de la deuxième phase devient alors le maitre du jeu, et définit la répartition des rôles dans la réalisation d'un scénario qui vous sera présenté à ce moment:

Les participants désignés peuvent refuser le rôle une première fois, et demander un nouveau tirage d'une carte. Si le nouveau rôle ne lui convient pas, il ne participera pas activement à la suite du jeu, mais pourra conserver un rôle passif (cameraman, photographe, serveur, masseur...) désigné par le maitre du jeu.

Amusez-vous bien, je vous invite maintenant à passer à la table de jeu, vos places sont repérées par vos prénoms!!!"

 

Chacun des couples est disposé face à face, de façon à ce qu'aucun couple ne soit en voisinage direct.

Le jeu commence gentiment. Chaque participant peut gratifier ses voisins de quelques caresses ou quelques bises appuyés. Quelques coupes de champagne à déguster apportent une petite griserie à certains, alors qu'un premier participant atteint déjà le premier jalon du jeu signe d'évolution des gages. Les caresses s'accentuent sur des parties du corps plus sensibles. Jean-Luc doit, dans son gage, raconter une courte histoire érotique à ces deux voisines, en leur caressant la taille. Je perçois déjà dans les yeux de Suzie et Agnès une petite lueur d'excitation alors que la main de Jean-Luc glisse imperceptiblement vers leurs hanches.

Les premiers vêtements tombent. Suzie, qui avait choisit de mettre une robe boutonnée sur l'avant,  en rajoute un peu en dégrafant très lentement, un à un, les boutons, dévoilant petit à petit les charmes cachés de son anatomie. Ayant choisi à l'identique de Corinne de porter uniquement un remonte seins en dentelles, elle dévoile donc sa jolie petite poitrine aux participants très heureux du spectacle, avant de laisser glisser au sol son vêtement totalement ouvert. Elle dévoile alors à toute l'assistance ses jolis sous-vêtements, sous les applaudissements, en accentuant la pose pour se mettre ses courbes en valeur.

 Les corps s'effeuillent rapidement, et nous sommes quasiment tous en sous vêtements à l'amorce du deuxième jalon du plateau annonçant une nouvelle intensification des gages.

 

Corinne tire un premier gage :

 

« Vos voisins, doivent lécher votre poitrine pendant deux minutes ».

 

Il se trouve que Pierre et moi avons la chance d'être les voisins en question.

Nous nous empressons donc d'exécuter la sentence, sous le regard brillant de nos partenaires. Je perçois toutefois dans les yeux de Suzie un soupçon de réprobation.  Je continue alors par défi à l'observer en léchant avec délectation le mamelon dressé de Corinne, jusqu'à ce qu'un sourire malicieux éclaire son visage, m'indiquant qu'elle relève le défi. Le souffle court de Corinne nous indique, s'il en était besoin, qu'elle est totalement entrée dans le jeu.

 Nos boxers cachent également très difficilement la qualité de notre engagement!!!

 

Le tirage suivant m'amène à échanger ma place avec Jean-Luc. Je me retrouve désormais entre  Agnès et Suzie. C'est désormais au tour d'Agnès de jouer. Il ne lui reste plus qu'un mini-string et ses chaussures, et elle gagne... un huilage complet à quatre mains pendant 3mn !!!

Agnès se lève afin que nous puissions repartir le fluide sur toutes ses faces. Nous nous répartissons la tâche avec Pierre à qui  Je laisse l'honneur de commencer par les seins de sa jolie femme. J'enduis à mon tour  ses épaules, puis descend doucement au creux de ses reins pour glisser sur ses petites fesses, qui se cambrent pour me faciliter l'accès de son entrecuisse. Mon autre main migre sur sa hanche, et remonte lentement sur son ventre qui ondule sous les caresses. Les bras croisés au dessus de sa tête, elle ferme les yeux. Son souffle court traduit son excitation. Une des mains de Pierre a rejoint la mienne entre ses jambes. Nous effleurons chacun les lisières de son intimité, à peine couverte pas le fin ruban de son string. Nos mains continuent l'exploration des moindres parties de sa peau, jusqu'au retentissement de la sonnerie stridente qui nous rappelle que le temps est écoulé, et s'est à regret que nous nous séparons, échangeant un regard lord de sous-entendus et de promesses.

 

Nous peinons tous à reprendre nos esprits. Jean-Luc ouvre une nouvelle bouteille de champagne pour nous faire redescendre du petit nuage ou nous sommes tous les six perchés.

Après un rafraichissement apaisant, c'est de nouveau mon tour de lancer les dés, compte tenu de mon tirage précédent qui m'avait conduit à changer de place.  Je tombe de nouveau sur une case « Otez un vêtement ». Mon dernier rempart de tissu tombe, dévoilant totalement mon érection. Quelques plaisanteries fusent, puis Suzie lance les dés à son tour : Elle tombe sur une case carte gage dont la description est la suivante :

 

« Vous échangez votre place avec votre partenaire du même sexe situé dans le sens du jeu. Vous devez ensuite enduire de crème  le torse et les lèvres de vos deux voisins à tour de rôle sans utiliser vos membres supérieurs. La crème sera préalablement déposée sur le torse de chacun des concurrents.»

 

J'enrage intérieurement de ne pas participer à ce gage avec Suzie. Mes adversaires masculins se réjouissent au contraire de son contenu, et me promettent de bien s'occuper d'elle !!!

Suzie me regarde avec son air malicieux, trop heureuse de me faire payer mes deux participations simultanés avec ses rivales. Elle diffuse largement la chantilly sur le torse de ses deux partenaires de jeu. Puis se laisse attacher les mains dans le dos. Elle choisit de commencer par Jean-Luc, qu'elle chevauche pour coller son torse au sien. Elle ondule de tout son corps pour répartir la crème le plus largement possible. Nous profitons largement du spectacle de ses fesses cambrées à l'extrême pour coller au plus près au torse de Jean-Luc,   qui en profite pour lui caresser la croupe au passage. L'excitation de Suzie est à son comble, et elle profite de sa position pour frotter son sexe sur le sexe tendu de son partenaire. Elle remonte alors sa poitrine au niveau de la bouche de Jean-Luc, qui n'en perd pas une miette en dévorant les tétons de ma belle. Nous sommes obligés d'intervenir pour demander à Suzie de changer de partenaire, la première partie de son gage ayant été couronnée de succès !!!

Suzie quitte à regret son premier partenaire. Elle vient à la rencontre de Pierre et lui demande de s'allonger sur le sol. Elle se positionne alors au dessus de lui puis elle s'assied sur son torse en nous offrant une vue imprenable sur sa chute de reins, les mains toujours attachées dans le dos.

-« Il est précisé sans les membres supérieurs, pas les membres inférieurs ! » déclare t'elle amusée.

Elle se met alors à étaler la crème en un lent mouvement ondulatoire de son bassin sur  le corps de Pierre. Le frottement des deux corps semble produire un effet très rapide sur ma belle, qui accentue le rythme de son galop. Je regarde mes deux voisines. Nous sommes tous absorbés à contempler ma belle petite salope en tain de se masturber littéralement devant nous. Je  saisis mon sexe entre mes doigts et me met à me masturber doucement. Mes deux voisines se caressent le corps en contemplant les allers-retours du petit cul de Suzie. Nous échangeons un regard rempli d'envie. Je ne sais pas à ce moment ce qui nous retient de ne pas rompre le fil du jeu, tant l'excitation nous tenaille.  Suzie, reprenant le fil du jeu, se décide à exécuter la seconde partie de  son gage. Elle quitte donc sa position, pour se retourner face à nous. En me fixant dans yeux, elle s'agenouille  et pose son entrecuisse sur sa tête de son partenaire. Pierre s'applique avec beaucoup ferveur à récupérer la crème sur sa bouche, rendant  Suzie totalement hors de contrôle.  Couchée sur le torse de son bienfaiteur, elle dégage avec ses dents le rempart de tissu qui retient bien difficilement son sexe gonflé de désir, et l'engloutit avidement dans sa bouche gourmande.

Une nouvelle sonnerie vient de nouveau rompre le charme et mettre fin au spectacle.

Jean-Luc intervient pour interrompre l'activité de nos deux acteurs.  Suzie et Pierre émergent péniblement, quelques frissons leur parcourant l'échine. Suzie ne peut s'empêcher de gratifier son amant d'un gros baiser sucré avant de retourner s'assoir. Une salve d'applaudissement salue leur prestation.

L'organisateur du jeu prend la parole.

 

-« J'ai l'impression que le jeu avance plus vite que prévu et les réactions deviennent de plus en plus difficile à contrôler. Je vous propose donc de passer tout de suite à l'étape 2, En séparant le groupe en deux si vous êtes d'accord… Aucune objection ? Le joueur actuellement en tête désignera son équipe. Il se trouve que c'est Suzie qui est actuellement première, C'est donc elle qui choisira.

Suzie, A toi l'honneur de désigner tes partenaires de jeu. »

 

-« Et bien, comme nous avons déjà bien commencé à nous amuser, je choisis donc mes deux joueurs du gage précédent, Pierre et Jean-Luc, je laisse donc à mes deux copines  le soin de s'occuper mon chéri !!! N'en abusez pas tout de même ».

 

Sur ce, elle fait le tour de la table pour venir m'embrasser, et embrasse au passage ces homologues féminines.

Deux nouvelles grilles sont donc installées sur la table basse.

 

Corinne lance les dés pour la débuter la nouvelle partie :

 

« Caressez vous le sexe pendant cinq minutes pendant que vos partenaires dégustent la confiture disposé sur votre torse. »

 

Voila un  nouveau gage qui promet d'être chaud.

 

Dans l'autre groupe, Jean-Luc lance le premier et tire le gage suivant :

 

« Vous êtes photographe et vous réalisez des photos d'un couple exhibitionniste. Les photos doivent être érotique mais sans  pénétration. Les mains et bouches peuvent toutefois être utilisées. »

 

Après avoir imaginé rapidement le scénario dont ma petite Suzie va être l'actrice, je reprends le fil de ma partie fine, avec mes deux magnifiques partenaires. J'enduis consciencieusement les seins de Corinne avec la marmelade d'orange et remonte le minuteur. Corinne, encore surexcitée par le spectacle qui nous a été offert,   ne nous a pas attendu et caresse déjà activement son minou humide. Agnès se penche immédiatement sur son téton pour déguster le nectar sucré. Je m'exécute à mon tour sans attendre. Ma langue parcourt le merveilleux globe. Les yeux d'Agnès croisent les miens, et nos langues se mêlent dans un élan de sensualité pure. Nous décidons tous les deux d'explorer le cou de Corinne, puis nous remontons encore jusqu'à sa bouche pour partager un langoureux baiser sucré à trois langues.  Nos mains descendent lentement sur son ventre avant de glisser  à la rencontre de celle de Corinne, ou nos doigt se mêlent et l'explore à tour de rôle, lui arrachant de grands  soupirs de plaisir.

 

Pendant ce temps, le clan de Suzie n'est pas en reste.

 Pierre est vautré dans un fauteuil, le sexe tendu, alors que ma douce épouse est courbée les fesses en l'air, les jambes tendues, avec la tête  posée sur le ventre de son amant. Sa bouche grande ouverte parcoure en de lents allers-retours toute la longueur hampe de son amant. Son  regard fixant l'objectif de l'appareil photo  exprime tout le vice dont elle est capable dans ces moments.

Mon sexe est tendu à exploser devant ces scènes orgiaques. Agnès et Corinne s'en emparent et commencent à le branler pendant que ma deuxième main part à la découverte  de l'intimité d'Agnès.

 

J'aperçois La main de Pierre qui s'est glissée entre les cuisses de Suzie, qui ondule sa jolie croupe comme signe de satisfaction.  Nos regards se rencontrent, et je lis dans ses yeux le plaisir qui la submerge, décuplé par l'effet qu'elle produit sur ses spectateurs.  

 

Une nouvelle sonnerie retentit.

 

Les filles se rebellent. Elles décident de prendre le pouvoir sur le déroulement du jeu et imposent  un regroupement.   Sans attendre, Agnès s'approche de Suzie et se joint à elle dans la dégustation du membre dressé. Seul Jean-Luc continue ses shoots, captivé par la tournure des événements. Je m'approche de Suzie par derrière et commence à caresser sa croupe ondulante. Ma main glisse entre ses fesses écartées, jusqu'à atteindre son sexe inondée de désir, déjà occupé par un doigt impudique. Je glisse à mon tour mon majeur et commence une lente exploration.  La main de Suzie se saisit de ma bite et me tire jusqu'à sa bouche. Corinne a pris en main une caméra et commence à filmer la scène, avant de poser l'accessoire sur un pied pour pouvoir ce joindre au groupe. Elle arrive avec une bouteille de champagne, qu'elle fait déguster au goulot à ses partenaires féminines, et en inonde le ventre et le sexe de Pierre avant de nous passer la bouteille. Les trois gourmandes se délectent ensemble du breuvage répandu et engloutissent à tour de rôle le mat qui leur est offert. Pierre, n'y tenant plus, laisse partir sa semence qui se repend sur les lèvres de ses bienfaitrices.  Elles mêlent leurs langues dans un baiser crémeux, pendant que Jean-Luc continue ses prises de vue. Il pose ensuite on appareil, avant de s'emparer de la croupe d'Agnès pour  la défoncer sans retenue. J'attrape violement  les hanches de ma jolie libertine et enfonce en elle mon pieu bouillant. Alors que Corinne s'approche de moi pour me faire déguster ses seins qu'elle arrose de Champagne, Jean-Luc a allongé Agnès sur la table basse. Sa tête dépassant s'engouffre entre les cuisses de Corinne et déguste son sexe détrempé.

Suzie  s'est emparée de la bouteille de Champagne, repend son contenu sur la poitrine d'Agnès et commence à laper le divin breuvage. Pierre vient la rejoindre. Leurs langues se mêlent autour des tétons inondés. Nous sommes tous dans un tel état d'extase que rien ne semble pouvoir arrêter cette sublime orgie.  Jean-Luc se dégage subitement du sexe d'Agnès pour se répandre sur son ventre. Suzie étale la chaude semence sur  tout son corps, et donne ses doigts à lécher à Corinne avant de l'embrasser fougueusement. J'explose à mon tour sur les fesses de Suzie, et j'étale ma crème sur l'ensemble de son corps. Elle se retourne alors pour m'embrasser, et tous nos corps se mêlent en caresses et en baisers échangés.

 

 Après un long moment de béatitude, nous reprenons lentement nos esprits.

Une douche réparatrice plus tard, nous nous retrouvons autour de la table pour une petite collation.

Jean-Luc prend de nouveau la parole :

 

« Pour ne rien vous cacher, je ne pensais pas que le jeu dériverait si facilement. Une troisième partie était prévue, et le vainqueur de la seconde manche devait l'orchestrer, mais vous avez devancé le scénario prévu. J'avais prévu d'organiser…. Une orgie romaine !!!! La version improvisée était sans conteste plus vrai que nature. Mais si ça vous dit, ça peux faire un excellent thème pour une prochaine soirée ».

 

Quelques jours plus tard, nous étions invités à télécharger le film et les photos du clou de la soirée, avec une invitation à participer à la fameuse orgie romaine, avec proposition de scénario, costumes et accessoires, promesse d'une nouvelle soirée d'extase…

 

 

 

 



07/10/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres