fantasmes libertins

fantasmes libertins

Jeu de séduction

Nous étions au mois de juin et la température était  déjà estivale.

Suzie avait eu l'idée d'un nouveau jeu pour égayer nos sorties :

Nous tirions au sort celui des deux qui prendrait les initiatives de la soirée, sans fixer de limites à nos délires possibles, moyennant  toutefois le consentement et le respect de l'autre

 Elle avait gagné cette fois et  choisi de faire une petite sortie parisienne, sans présager du déroulement de la soirée.

 Après un repas exquis dans  un petit restaurant montmartrois, Elle souhaita aller danser dans un night club proche. Le club est plutôt intime, avec une petite piste de danse centrale et des espaces de repos assez isolés pour permettre une discussion tranquille. La salle n'était pas encore très pleine, et nous trouvâmes  un espace à notre goût, pas trop éloigné de la piste.

Le serveur nous amena une coupe de champagne de bienvenue.

La soirée avait plutôt bien débuté, et nous échangions quelques réflexions sur notre soirée et sur son déroulement.

  Suzie, Légèrement émoustillée par le champagne, se laissa aller à quelques confidences sur les danseurs présents sur la piste de danse, afin de me taquiner un peu. Elle m'embrassa fougueusement avant de m'inviter à la suivre sur la piste, entrainée par le rythme d'une musique des années 80.  Je déclinai son invitation.  Elle  avait  revêtue une robe légère, boutonnée entièrement sur l'avant. Quelques boutons nonchalamment ouverts découvraient la naissance de ses seins et de ses cuisses. Ses tournoiements laissaient allégrement percevoir le haut de ses bas.  J'appréciais de la voir si à l'aise dans sa féminité. Quelques hommes dansaient près d'elle pour se faire remarquer, et elle ne rejeta pas leurs regards. Nos récentes expériences lui avaient apporté une assurance de son pouvoir de séduction et elle en jouait largement, avec ma complicité avouée. Un de ses voisins de piste lui glissa quelques mots à l'oreille, qui lui arrachèrent un large sourire. Le Zouk qui suivi fut l'occasion idéale pour eux de faire plus ample connaissance. Je la voyais évoluer autour de son partenaire, collé serré  et ondulant des hanches, dans un ballet gracieux et légèrement  impudique. Un soupçon d'excitation commençait à frémir en moi. La danse terminée, L'homme lui  proposa un verre, qu'elle ne refusa pas. Je suivais du regard son parcours jusqu'au bar..Elle semblait  s'amuser beaucoup en sa compagnie, et j'aperçu une des  mains de l'homme  se poser subrepticement sur  sa taille, sans qu'elle fasse le moindre geste pour le repousser.  Je me sentais un peu exclus, et commençais à sentir percer une pointe de jalousie. Elle tourna enfin la tête vers moi  en me jetant un baiser lointain qui me réchauffe un peu. Ils revinrent quelques minutes plus tard sur la piste de danse, ou je les rejoignis rapidement, en feignant de ne pas la connaitre. Une série de slow arrive à point  nommé et je me précipitais vers elle pour l'inviter, en  grillant sur le poteau mon concurrent du moment, qui repartit s'asseoir sans un mot.

- Vous aviez l'air de bien vous amuser, dis-je d'un ton trop sec pour qu'elle le prenne comme un compliment.

Mon accès de jalousie l'amusa, et elle abusa de la situation pour tester mes réactions

- Il m'a juste dit que j'étais belle, et tu sais comme je suis sensible aux compliments !! Alors quand il m'a proposé d'aller boire un verre, j'ai accepté, évidemment.

- Il m'a dit qu'il connaît des tas de petits coins sympas et discrets dans Paris, et m'a proposé une petite visite guidée. Je. Mais je n'ai pas dit oui… Pour l'instant !!!

- Je ne sais d'ailleurs pas si je vais lui dire que nous sommes ensemble. Je crois que je vais attendre un peu, dit-elle avec un sourire malicieux.



23/03/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres