fantasmes libertins

fantasmes libertins

Incitation à la débauche

 

-Ca te plait, on dirait lui demandais-je ?  Tu aimerais être à sa place ?

  Pour avoir déjà gouté une fois à trois hommes, je t’avoue que l’expérience est tentante. En tout cas, elle a l’air d’apprécier et c’est très excitant de les regarder faire.  Et toi, tu aimerais me voir comme ça ? Tu n’as pas peur que j’y prenne gout ?

Je crois que sa me plait au contraire, répondis-je. Je t’imagine déjà à sa place. Je pris sa main et la portait sur mon sexe pour lui démontrer.
 
Pendant ce temps, La belle s’était assise à califourchon sur un de des compagnons, en faisant des va et vient frénétiques. Elle tenait dans ses mains les sexes des deux autres compères, qu’elle masturbait et léchait a tour de rôle. Son mari s’était joint à eu et engloutissait goulument ses seins. Elle criait maintenant sa jouissance avec des mots très crus qu’elle adressait à ses  amants d’un soir, et rien ne semblait pouvoir la soustraire à son plaisir intense.

 Suzie ne pouvait plus quitter  du regard le spectacle qui nous était offert.
Les regards des deux femmes s’étaient captés et la belle exhibitionniste jouait maintenant à troubler ma petite femme, en accentuant ses ondulations et multipliant  les caresses à ses partenaires.

 Ma belle  remonta entièrement sa jupe sur ses hanches, et me poussa à m’allonger sur le sofa pour s’empaler sur mon sexe, tout en continuant  à défier du regard la  libertine perverse.
 
Son chemisier largement ouvert dégageait ses seins tendus d’excitation, que Je dégustais en empoignant ses fesses qui s’agitaient sur ma queue. Notre excitation était à son comble.

N’ayant plus la vision du spectacle, Suzie me commentait les actions de sa partenaire distante, comme si elle participait elle-même aux ébats

 
    Je crois que la scène qui est en train de se dérouler te plairait. Me lança-t-elle. Viens voir !! 

La belle s’activait à déguster le sexe luisant  de sperme de son mari qu’elle venait d’accueillir en bouche, et continuait de nous dévisager pour nous faire partager son geste.

 
-Tu as envie de la rejoindre ?

-Pourquoi pas, dit elle avec son sourire malin. Si en plus tu apprécie, pourquoi s’en priver !!

 



07/02/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres